Colloque provincial

ÉVÉNEMENT COMPLET : Si des places se libèrent vous serez avisés dans les jours précédant l ’événement. 

Programme de la journée

Télécharger la programmation en PDF

BIENVENUE aux francophones et anglophones!

Lors de cette journée, un service de traduction sera offert à tous les participants, car certaines présentations seront en anglais et d’autres (la majorité) en français.

Hôtes de l’édition 2018

Cette première édition est initiée par la professeure Chantal Cyr de l’Université du Québec à Montréal et Carole Côté de l’IUJD du CIUSSS-CSMTL.

Chantal CyrChantal Cyr est professeure titulaire au département de psychologie de à l’Université du Québec à Montréal. Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’Attachement et le Développement de l’Enfant, directrice du Laboratoire d’Études sur le Développement de l’Enfant et sa Famille (LEDEF) à l’Université du Québec à Montréal et chercheur associée à l’IUJD du CIUSSS-CSMTL. Elle s’intéresse au développement des jeunes enfants, particulièrement ceux issus de populations à risque élevé ayant subi des mauvais traitements, que ceux-ci soient sous la garde de leurs parents biologiques ou non. La théorie de l’attachement est au cœur de ses travaux. Elle cherche 1) à identifier les facteurs de risque et de protection permettant de mieux comprendre les variables clés sur lesquelles intervenir; et 2) à évaluer l’efficacité de l’intervention relationnelle auprès de diverses populations. Au cours des dernières années, elle a formé de nombreux intervenants à l’attachement et l’Intervention Relationnelle, au Québec et à l’international.

Carole CôtéCarole Côté a travaillé plus de 30 ans au Centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire d’abord comme psychoéducatrice, ensuite comme coordonnatrice professionnelle du Centre d’expertise sur la maltraitance et comme praticienne chercheure à l’IUJD du CIUSSS-CSMTL. Depuis décembre 2018, elle est chargée de projets comme contractuelle à l’IUJD. Dans ce contexte, elle a mis en place une approche sensible au trauma pour le programme jeunesse du CIUSSS-CSMTL. Ce projet a conduit à l’élaboration d’une trousse de sensibilisation pour les intervenants et au soutien à l’implantation du modèle ARC (Attachement, Régulation et Compétences) tant dans les unités de réadaptation (enfance, adolescence et jeunes contrevenants) qu’auprès les familles d’accueil. Elle a aussi contribué à l’implantation de l’Intervention Relationnelle au sein de l’offre de services du CIUSSS-CSMTL. Elle est d’ailleurs formatrice en attachement et en intervention relationnelle depuis plusieurs années et travaille avec l’IUJD pour favoriser l’implantation pérenne de l’intervention relationnelle dans tous les milieux cliniques accueillant des parents et leurs enfants.

partenaires

Bienvenue !

Le Regroupement Provincial sur l’Attachement et l’Intervention Relationnelle, REPAIRE, est heureux de vous convier à la journée provinciale annuelle sur l’attachement et l’Intervention Relationnelle. Cet événement se veut une journée scientifique et interdisciplinaire réunissant une communauté de chercheurs, d’intervenants et d’étudiants, dont les champs de recherche ou de pratique clinique sont axés sur l’attachement et les interventions associées.

Cette journée est organisée conjointement par l’Institut universitaire Jeunes en Difficulté (IUJD) du CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CSMTL), le Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF) du CIUSSS de la Capitale-Nationale, la Chaire de recherche du Canada sur l’attachement et le développement de l’enfant et le Groupe de recherche et d’intervention auprès des enfants vulnérables et négligés (GRIN).

À propos

Le mandat du REPAIRE est de :

  • Promouvoir la recherche sur l’attachement et les interventions associées
  • Créer des occasions de rencontres et de réseautage
  • Permettre un transfert de connaissances entre des participants provenant de milieux variés, tant de la clinique que de la recherche, et parfois de régions variées
  • Promouvoir la pérennité des interventions probantes et fondées sur l’attachement, en particulier l’Intervention Relationnelle

La théorie de l’attachement représente aujourd’hui un cadre de référence clé pour comprendre le développement de la personne toute sa vie durant. Tel que mentionné par John Bowlby: « from the craddle to the grave ». Cette théorie a fait ses preuves au fil de l’histoire et est de plus en plus utilisée au sein de plusieurs interventions probantes mises en place auprès de diverses populations à risque ou vulnérables.

Il est important de rendre accessible les connaissances qui émergent de la recherche sur l’attachement et de former les professionnels de la santé et des services sociaux aux applications cliniques qui en découlent. Les interventions fondées sur la théorie de l’attachement se sont montrées efficaces pour promouvoir les capacités de soins parentales, la qualité des interactions parent-enfant et plusieurs aspects du développement physiologique, cognitif et socio-affectif de l’enfant.

Développée au Québec en 2004 et fondée sur les travaux probants du domaine de l’attachement, l’Intervention Relationnelle (Attachment Video feedback Intervention – AVI) est un outil clinique qui s’est montré efficace pour améliorer la sensibilité parentale, la sécurité d’attachement et le développement socio-émotionnel et cognitif de l’enfant de plusieurs familles issues de populations vulnérables. L’intervention relationnelle a de spécifique qu’elle mise sur les forces du parent ou de la figure de soins et utilise la rétroaction vidéo comme outil d’intervention pour favoriser le développement des compétences parentales et relationnelles.

REPAIRE : Membres du regroupement

Chantal Cyr Professeure, Département de psychologie, Université du Québec à Montréal, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’attachement et le développement de l’enfant
Carole Côté Chargée de projets, CIUSSS-CSMTL
Claire Baudry Professeure, Département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières
Karine Dubois-Comtois Professeure, Département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières; Psychologue et chercheure, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal
Katherine Pascuzzo Chargée de projets, CIUSSS-CSMTL; professeure associée, département de psychologie, Université du Québec à Montréal
Jessica Pearson Professeure, Département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières
Clémence Pentecôte Chargée de projets, CIUSSS-CSMTL
Annie Roberge Spécialiste en activités cliniques, CIUSSS de la Capitale-Nationale
Rachèle St-Georges Chef d’administration du programme Jeunes en difficulté 6-11 ans, CISSS de Lanaudière
George Tarabulsy Professeur, École de psychologie, Université Laval; Directeur scientifique, CRUJeF du CIUSSS de la Capitale-Nationale
Houria Bénard Orthopédagogue, candidate au baccalauréat en psychologie, Université du Québec à Montréal
Marie-Ève Allaire Candidate au doctorat en psychologie, Université du Québec à Montréal